Meilleurs fauteuils de bureau en 2020 : comparatif et guide d’achat

Retrouvez nos conseils sur tous les aspects du télétravail :

Image de femmes sur beau fauteuil de bureau

Partager cet article 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Même si nous sommes assis au moment du repas, des transports ou de la conduite, là où nous le sommes le plus souvent, c’est derrière notre écran d’ordinateur au bureau ou à la maison. D’ailleurs, le télétravail ne doit pas être un recul des droits de l’employé, notamment celui de rester en bonne santé en exerçant son travail. C’est pour cela que l’aménagement d’une pièce qui prend en compte l’ergonomie pour me télétravail à domicile et l’équipement en fauteuil de qualité est un point central du passage en télétravail.

Aujourd’hui, nous allons essayer de balayer les idées reçues et vous aider à choisir le meilleur fauteuil pour travailler à domicile dans les meilleurs conditions. Évidemment on a déjà tous eu droit au discours commercial des vendeurs de grandes enseignes vantant différents types de sièges. Même s’il existe les fauteuils en selle, « swooper », « assis à genoux » ou même « swiss ball » nous allons nous concentrer aujourd’hui à un comparatif des fauteuils larges plus classiques.

Comment choisir ?

Pourquoi ce choix est important ?

Aucun doute possible, la position assise n’est pas du tout naturelle pour les êtres humains. Pourtant nombre d’entre nous passent la plus grande partie de leur journée dans cette position. En France la moyenne est d’environs 7 h 30 par jour, et pour 15 % d’entre eux c’est même plus de 10 heures par jour. La sédentarité est un vrai enjeu de santé publique puisqu’elle peut entraîner un grand nombre de maladies : obésité, maladies cardiovasculaires, diabète, dépression, anxiété et cancers. Le télétravail ne doit pas aggraver les risques sur votre santé par un mauvais équipement.

De plus, c’est un problème qui va tendre vers l’aggravation avec le temps. Ce sont les jeunes qui passent le plus de temps assis, environs 8 h 19 par jour, alors que leurs aînés de plus de 50 ans se contentent de 6 h 53. C’est au-dessus des 8 h d’assise par jour que les pourcentages de développer des problèmes cardio-vasculaires augmente. Avec le télétravail, ces chiffres s’allongent, avec des longues heures passées sur les outils de visioconférences. Mais en cas de mauvaise assise, c’est la première heure qui peut être dommageable pour le dos ou les lombaires.

On pense à quoi pour choisir son fauteuil ?

Au moment de choisir son type de fauteuil de bureau, il faut bien garder en tête les 3 sujets majeurs qui vont faire la différence dans le comparatif et vous orienter vers le type de fauteuil qui vous convient. Même si vous pouvez affiner ensuite avec vos préférences, il convient de s’arrêter d’abord sur ces points qui sont un peu plus globaux.

Confort

Tout le monde n’a pas le même rapport au confort, par exemple, un fauteuil trop confortable et moelleux n’est pas optimal pour moi, car j’ai tendance à être plus relâché et parfois travailler moins bien. Dans le même temps, cela m’invite souvent à prendre une mauvaise position un peu trop allongée. Il y a donc un juste milieu à trouver entre le relâchement total et la rigidité, qui va vous aider à rester productif sans empiéter sur votre santé.

Ergonomie

L’Ergonomie, c’est l’optimisation de la position dans le but d’effectuer un travail, c’est une discipline scientifique à part entière ! Ainsi il faut bien comprendre que c’est les outils qui doivent s’adapter à l’homme et pas le contraire, c’est pour cela qu’on vous inviter à regarder vos habitudes avant tout. Ainsi la recherche d’ergonomie est très personnelle, et il faut parfois un peu de temps avant de trouver sa perle rare (on vous assure que le fauteuil de vos rêves se trouve sûrement dans ces lignes).

Morphologie

Enfin votre morphologie vous appartient et sera déterminante dans le choix de votre fauteuil. Elle va déterminer les dimensions du fauteuil, que ce soit en hauteur ou en largeur, il doit vous envelopper parfaitement. L’image est un peu barbare, mais imaginer que celui-ci est le prolongement direct de votre corps.

Les questions à se poser

La première chose à faire quand on envisage de changer son siège de bureau est de se questionner sur son utilisation. Cela vous permettra de mieux cibler vos besoins et ainsi adapter vos critères de sélection

Quelle activité ?

Il convient rapidement de prendre un peu de recul sur son activité, est-ce qu’elle nécessite plusieurs écrans et donc de pivoter souvent ? De plus, travailler derrière un bureau avec double écran ou une table d’architecte n’est pas du même acabit. Peut-être même avez-vous l’habitude de vous lever et de vous asseoir souvent ? Plus généralement ont fait la différence entre les activités complètement statiques et semi-statiques.

Quelle fréquence d’utilisation ?

Comme nous l’évoquions déjà juste au-dessus, le temps que vous allez passer assis derrière votre écran sera déterminant dans la sélection. Si vous n’êtes assis qu’une heure ou deux par jour, vous pouvez privilégier le design et même vous laisser aller à quelques excentricités, le manque de confort ne sera pas vraiment problématique. En revanche si comme dans la moyenne, vous passez des journées de 7 ou 8 heures assis, il sera indispensable de se sentir à l’aise et l’on préférera l’efficacité et la correspondance avec vos habitudes et votre positionnement.

Les différents types 

 Il y a trois types de fauteuils de bureau :

  • la chaise standard (utilisation inférieure à 4 h/jour) qui est beaucoup moins chère, mais ne propose pas de réglages
  • le siège de bureau à contact permanent (utilisation inférieure à 6 h/jour) qui a un mécanisme permettant au dos d’être en contact constant avec le siège, il est ainsi possible de basculer vers l’arrière et régler la force de rappel
  • le fauteuil de bureau ergonomique est celui qui nous intéresse le plus, il convient pour de longues journées derrière l’écran, car il est totalement personnalisable, de l’assise au dossier en passant par les accoudoirs. Certains de ces fauteuils embarquent même des technologies de dernière génération massant ou anti-transpirant.

Réglages et mécanismes

Et évidemment, parmi ces fauteuils, il y a de toutes les gammes, mais aussi de tous les mécanismes. On peut en distinguer trois principaux, qui vont vous aider à comprendre les mécaniques à l’œuvre derrière l’ergonomie et l’assise.

La chaise de bureau à mécanisme basculant décalé, permet d’incliner de dossier dans une position « repos », tout en permettant de gardant une bonne position fixe pendant les moments de concentration.

La chaise de bureau à mécanisme basculant centré, permet d’ajuster le dossier sans toucher à l’assise, il offre donc une grande stabilité sur la partie basse du corps tout étant très confortable (c’est mon préféré !)

La chaise à mécanisme synchrone est le top du top, le fauteuil suit tous les mouvements du corps pour coller parfaitement à vos mouvements.

Le plus important dans le choix du mécanisme c’est qu’il vous corresponde et que vous n’ayez pas à pensez à votre placement, grâce au système de votre préférence, vous devez adopter naturellement une position d’assise idéale.

Les éléments à regarder

Ensuite, quand on a une idée du type de fauteuil que l’on veut acheter, il convient de rentrer dans le détail et de faire un comparatif toutes les parties de celui-ci. En étant discriminant sur les détails, vous pourrez vous rapprocher au mieux de vos besoins. Pour cela, voici une liste des différentes parties précises du fauteuil. Il ya quelques invariants, desquels on ne peut pas déroger, mais chacune des parties du fauteuil doit pouvoir vous offrir une personnalisation des réglages.

Assise

Toutes les assises de qualité ont un point commun, elles sont orientées vers le bas, cela favorise la circulation sanguine. En effet un siège droit exercerait une pression sous les jambes qui pourrait bloquer le sang et entraîner des engourdissements. L’inclination permet aussi un bon alignement des vertèbres qui se retrouvent plus droites. Dans tous les cas l’assise est souvent assortie d’amortisseurs qui permettent d’épouser la forme de votre fessier. 

Dossier

Ensuite les chaises ergonomiques ont le bas du dossier légèrement creusé, c’est pour pouvoir envelopper complètement votre dos et le maintenir en place. Car c’est bien là le point principal du dossier : il doit complètement encadrer votre dos ! Si ce n’est pas le cas, vous pourriez sentir un malaise ou manque d’équilibre.

Accoudoirs

Les accoudoirs sont plus importants qu’il n’y paraît, outre le confort supplémentaire qu’ils apportent, ceux-ci ont deux missions : soulager les muscles du haut du corps et assurer un plus grand équilibre sur le fauteuil de bureau. Très vite vous vous rendrez compte que c’est un indispensable.

Repose-tête

Un peu plus accessoire, le repose-tête permet un maintien de la nuque et des lombaires. Cela dépend aussi de votre utilisation ou non d’un support d’ordinateur portable Pour moi qui ai mal au dos c’est indispensable, mais cela peut parfois se révéler entravant pour ceux qui ont besoin de bouger beaucoup ou de se sentir plus libéré.

Revêtement 

Le revêtement de votre siège de travail à domicile est un enjeu majeur et trois grandes options s’offrent à vous. 

Le cuir, qui est le plus cher, est également facile à nettoyer, agréable en termes de sensation et surtout très résistant. Attention cependant, le siège en cuir demande quelques secondes réchauffe en hivers et peut donner une sensation désagréable quand il touche une peau moite en été.

Les chaises en simili cuir sont elles aussi faciles à nettoyer et sont parfois d’une grande qualité et d’une grande souplesse. Même s’il est beaucoup moins cher que le vrai cuir, il en garde cependant les mêmes défauts en haute saison.

Enfin le tissu est celui qui se démarque vraiment des deux premiers, et nous allons le dire tout de suite, c’est une horreur à nettoyer. L’entretien d’une chaise de bureau en tissu est exigeant. Cependant c’est un excellent rapport qualité/prix, avec un touché très agréable, et le plus souvent elles embarquent des technologies anti-transpiration.

Rembourrage

Ça parait important et ça l’est, comme pour un matelas, le rembourrage doit être ferme et permettre de s’enfoncer légèrement dans le fauteuil. Enfin, regardez bien où se trouve le rembourrage, c’est bien plus agréable s’il recouvre l’intégralité du fauteuil. Comme vous le verrez, parfois les accoudoirs ne sont pas rembourrés et on le remarque très vite.

Piètement

Le piètement, c’est ce qui permet à la chaise de bureau de rester stable, on parle de piètement tripode ou en étoile, qui peuvent être accompagnés de différents types de pieds particuliers : à roulettes pour ceux qui se déplacent beaucoup, à patins pour ceux qui ont besoin d’être plus immobile et précis, par exemple pour dessiner.

Certification

Il existe plusieurs certificats qui peuvent attester de la qualité d’un fauteuil. En priorité on vous invite à regarder : NF EN 1335, qui est la norme européenne des fauteuils sur lesquels on peut passer 8 h d’affilé ; ISO 9001 qui est une norme mondiale de qualité des matériaux ; ISO 14001 pour une fabrication qui respecte l’environnement.

Design (gaming vs classique)

Enfin, c’est très important pour certains et secondaire pour d’autres, mais le design a parfois sa place dans la bataille des chaises de bureau. Cela est particulièrement vrai dans le cadre du télétravail, puisqu’il sera dans votre domicile, et peut parfois dénoter un peu trop fort avec le reste de la maison. C’est par exemple le cas si vous partez sur un produit au design gaming qui sera beaucoup plus bariolé que les modèles classiques, souvent de couleur unie.

Tapis de fauteuil

Si vous travaillez dans une pièce parquet et que vous avez peur de l’abimer, ou que le sol de votre pièce est très glissant, vous pouvez acheter un tapis de fauteuil de bureau qui permettra de mieux stabiliser la chaise et d’épargner les roulettes sur le sol. De mon côté j’ai eu la mauvaise expérience d’en acheter un transparent qui a rapidement été assez sale et un vrai aimant à poussière. Choisissez un tapis de couleur qui fera au passage une belle décoration.

Alors vous savez déjà quel est votre type de produit ?

Budget entreprise vs budget perso

Enfin il existe une différence importante en termes d’appréciation des coûts, c’est celle de la prise en charge. Comme vous pourrez le voir dans notre onglet législatif, dans un certain nombre de cas votre employeur peut prendre en charge les coûts liés à votre passe en télétravail, ainsi le budget que vous négociez avec lui pourra être déterminant dans le choix de votre fauteuil.

Dans le cas de figure où vos accords collectifs ou d’entreprises prévoient que vous preniez en charge l’achat de votre matériel, alors le prix vous sera d’autant plus important.

Dans tous les cas, nous vous proposerons des alternatives avec des prix qui pourront convenir à tous les budgets, mais n’oubliez pas (et vous pouvez le rappeler à votre employeur) que c’est votre santé dont il est question alors qu’il faut parfois faire un petit sacrifice financier qui pourra changer votre quotidien pour longtemps.

Fauteuil 1 : Aeron de Herman Miller 

Image marketing de l'Hermann Aeron

Les +
Ergonomie exceptionnelle
Confort haut standing
Matériau respectueux de l’environnement
Fait pour durer

Les –
Pas d’appui-tête
Prix

C’est le grand classique du fauteuil de bureau très haut de gamme, vendu à plus de 7 millions d’exemplaires dans le monde, la marque est reconnue pour sa connaissance très fine des squelettes et de l’ergonomie. Avec sa forme particulière qui s’affiche depuis plus de 20 ans derrière les bureaux, on ne pouvait pas éviter de parler de cette très onéreuse star, toujours classé parmi les meilleurs du monde.

La grande particularité de ce fauteuil, c’est qu’il offre plusieurs tailles, toutes pensées pour répondre parfaitement aux besoins des utilisateurs finaux, de 1 min 47 s à 2 m. Désolé pour les très grands, mais l’ergonomie sera moins efficace. Ainsi la taille de l’assise et du dossier va largement varier.

Ce siège est particulier, car il n’a pas d’appui-tête ni de support lombaire. Et pour cause, le design du siège lui-même est fait pour supporter les lombaires et tout le reste du dos. Avec la technologie POSTUREFIT SL™ d’Hermann Miller, le dossier améliore la posture de l’utilisateur naturellement. Il permettra notamment à la colonne vertébrale de retrouver sa posture naturelle en S, il soutient la région du sacrum et bascule le bassin. On est assis, mais le corps debout. Plus largement l’angle du dossier a lui aussi été pensé pour alléger la posture. Avec son mécanisme de bascule synchrone et progressif, c’est toute la chaise qui se met en mouvement quand vous basculez (30 ° possibles), offrant ainsi les meilleures performances.

Une autre technologie est embarquée dans cette chaise tout droit sortie du futur est le matériau duquel est fait l’assise et le dossier. On ne peut pas vraiment parler de revêtement, car c’est un matériau dit « de suspension » qui retient entièrement le corps en répartissant tous les points de pression. Dans le même temps, il offre une aération inégalée, et permet à l’utilisateur de garder une température agréable et homogène.

À ne pas négliger : le siège est garanti 12 ans et la certification GREENGUARD Gold, grâce à ses 40 % de matériaux recyclés et 91 % recyclable. Enfin, les sièges sont livrés déjà montés et prêts à l’emploi.

Fauteuil 2 : Intey

Illustration Intey

Les +
La nouvelle maille anti transpirante 
Confort très haut de gamme
Qualité des matériaux 

Les –
Appuie-tête mal positionné
Dossier pas assez réglable

Le fauteuil Intey est un produit assez particulier, car il a des dimensions différentes de ses concurrents, il conviendra à tous les gabarits et peut supporter jusqu’à 150 Kilos. 

En effet sur l’assise de 49 cm de large et 47 de profondeur, vous aurez le fessier calé sur une mousse à forte densité de 6 cm d’épaisseur. Vous pourrez également choisir le niveau de celle-ci : entre 47 et 51 cm du sol.

Le dossier de l’Intey est assez agréable, il englobe largement tout le dos avec sa hauteur de 73 cm et sa maille respirante. Cette texture qui est une nouveauté de la marque est une vraie innovation, c’est très aéré et confortable. Que l’on ne s’y trompe pas, c’est un fauteuil fait pour le travail, avec son inclinaison entre 90 et 115 ° il n’est pas question de basculer complètement pour s’octroyer du repos. Par contre vous pourrez l’adapter totalement à votre dos, grâce au support lombaire en Y totalement réglable. Si on ajoute à cela le repose-tête à variation de 8 cm, on a un maintien total des cervicales des épaules et des lombaires. Au total le siège peut donc culminer à une hauteur totale de 125 cm et tourner complètement sur lui même.

Coté accessoires, les accoudoirs peuvent varier de 7 cm, mais n’en attendez pas plus, ce sont des 2D (seulement réglable en hauteur). Pour les roulettes c’est nylon et patins antidérapants, ils sont très agréables, mais ils s’usent plus vite que la moyenne.

Côté montage, pas de problème particulier si vous êtes un peu bricoleur, dans tous les cas prenez bien le temps d’assembler chaque élément dans le sens qui lui incombe. Vous verrez dès le déballage que l’on a affaire à une chaise de qualité, avec des matériaux robustes et bien usinés.

Fauteuil 3 : Songmics

Image illustration Songmics

Les +
Confort exceptionnel
Rapport qualité-prix 
Assise profonde

Les –
Matériaux bas de gamme
Absence d’appui-tête
Pas ergonomique

Je dois le dire tout de suite, le Songmics est le modèle qui m’a le moins emballé à première vue, notamment car je redoutais le manque de personnalisation possible. D’ailleurs est-ce qu’on peut vraiment parler de fauteuil ergonomique ? Comme pour la plupart de ses concurrents, il peut supporter un poids de 150 kg.

Avec son assise de 50 cm de profondeur le fauteuil offre une large personnalisation de la hauteur : 10 cm de variation, entre 47 et 57 cm. Tous les gabarits pourront ainsi trouver une position agréable sur ce fauteuil de bureau.

Le dossier du Songmics est de 76 cm, il peut paraître grand, mais cette mesure comprend ce qui fait office d’appuie-tête, qui est totalement absent du fauteuil. La hauteur totale du siège culmine 124 cm. Au plus haut. Ainsi, tous ceux qui s’approchent et dépassent le mètre 80 seront condamnés à ne jamais reposer leur tête. Dans le même sens, le support lombaire est aux abonnés absents, il faudra en acheter un supplémentaire si cela est une option importante pour vous. Côté mécanique, il est possible de verrouiller la position jusqu’à 20 ° en arrière et de la maintenir à volonté. 

Concernant les accessoires, on note donc l’absence d’appui-tête et le fait que les accoudoirs sont fixes. Dans le même temps, les roulettes sont dans un matériau très respectueux du sol et glissent facilement.

On le voit au premier coup d’œil, ce qui fait la différence sur ce fauteuil, c’est son double rembourrage qui va vous envelopper totalement. On est sur un niveau de confort exceptionnel, et surtout, le matériau ne s’affaisse pas avec les heures, on peut donc profiter longtemps de cette assise particulière. Le revêtement en simili cuir le donne un aspect très professionnel.

Le Songmics est le modèle le moins cher de notre sélection !

Fauteuil 4 : Secret Lab Titan

illustration marketing du secret titan

Les +
Confort exceptionnel
Qualité des finitions
Accessoires nombreux

Les –
Pas d’appui-tête pour les 1,90 m+
Notice de montage en anglais
Design gamer (pas professionnel)

On peut le dire tout de suite, le secret Lab Titan est souvent considéré comme le meilleur siège gamer du monde. Et c’est là tout le sujet, on est sur un produit au design assez clivant, car destiné à une utilisation dans le secteur du jeu vidéo (gaming).

Côté caractéristiques, l’assise carrée est inégalable avec 54 cm de profondeur et 54 cm de largeur, et le niveau est réglable de 50 à 59 cm du sol, attention pour les personnes de moins d’un mètre 75. Tous les gabarits pourront quand même s’y sentir à l’aise, malgré un poids maximal de 130 kg seulement.

Le dossier avec ses 86 cm de hauteur et 58 de large englobe parfaitement le dos. Jusqu’à 1,90 m, on pourra aussi l’utiliser comme un appui-tête (ce qui ne sera pas le cas pour les plus grands). Ce qui en soi n’est pas un grand problème vu le confort global apporté par les les réglages, il est possible de bloquer le dossier entre 85 ° et 165 °, le plus grands angle que nous ayons rencontré. Avec un outil de ce calibre, le support lombaire est bien évidemment inclus.

Pourtant, la structure de la chaise gaming n’est pas ce qui est le plus impressionnant sur ce modèle. Entre le revêtement de votre choix : en cuir PU, cuir (NAPA) et tissu, tous les trois de grande qualité, on ne peut qu’apprécier la finition du fauteuil qui rentre dans la catégorie du très haut de gamme. Des brodages aux surpiqûres, on a tout regardé sans trouver le moindre défaut. Ces revêtements cachent en plus une mousse à froid haute densité, spécialité de la maison, qui reste agréable pendant des heures.

Côté accessoires, c’est le grand luxe : coussin de tête à mémoire de forme, accoudoirs rembourrés et réglables 4D. Petit plus non négligeable, le fauteuil est garanti 5 ans !

Fauteuil 5 : Topstar

Illustration fauteuil topstar

Les +
Super rapports qualité-prix
Très confortable
ultra réglable

Les –
Accoudoirs de qualité moyenne
Pas adapté à tous les gabarits

Le fauteuil topstar est un fauteuil que nous avons trouvé assez joli à première vue, malgré ses branches un peu chromées, c’est celui qui se rapproche le plus de ce qu’on imagine comme une chaise de bureau classique. 

Son assise est un carré de 48×48 cm qui conviendra à la plupart des gabarits, elle est réglable sur seulement 8 cm (de 43 à 51 cm du sol) grâce à une technologie de ressort assez classique, verrouillable à volonté. C’est une assise dite « à disque » qui offre le soutien maximal de la région pelvienne. Cependant, la capacité de charge est seulement 110 kg, et le constructeur spécifie qu’il est fait pour des personnes mesurant moins d’un mètre 92. 

Pour le dossier galbé d’une hauteur de 60 cm, il est en effet plus petit que la moyenne. Avec ces dimensions, il est évident qu’un appuie-tête au un coussin ne sont pas à l’ordre du jour. Avec son mécanisme de crémaillère, il est également réglable en hauteur. Le réglage de basculement se fait grâce à des vérins de gaz, il y a une inclinaison d’environ 50 °, il est également possible de régler la tension du siège en fonction de votre poids. Le maintien des lombaires est intégré au design, cependant, attention à ceux ayant le dos assez large, car le dossier rétrécit en haut et peut donc être gênant.

Les accoudoirs sont 2D (réglables en hauteur) c’est peut être la partie la plus fragile du fauteuil, un peu décevante. Le tissu utilisé permet d’éviter la transpiration. Mon ami l’avait acheté pour passer en télétravail et en est ravi. 

C’est un très bon rapport qualité-prix, mais ne conviendront peut-être pas à tous les gabarits

Quel est le meilleur modèle de fauteuil ? Le grand gagnant !

Nous devrions ici vous désigner un grand gagnant, mais c’est évidemment très difficile. Alors je vais partager avec vous le fauteuil sur lequel je travaille après tout ces tests : c’est le Secret Titan Lab.
Déjà, car j’aime bien le style gamer, mais pas trop clivant. Ensuite, j’avais un peu de budget car désormais je passe la totalité de mes journées de travail sur ce fauteuil et mon employeur a pris cette dépense en charge. Ensuite il a de nombreuses fonctionnalités et détails qu’il est le seul à offrir, une finition qui n’a pas d’égal. Vous l’aurez compris c’est aussi un avis assez subjectif ! Cela fait plusieurs mois que je travaille dessus, et je n’ai vraiment rien à redire, il n’a pas bougé d’un pouce !

Je vous propose cependant une analyse plus objective des meilleurs modèles

Meilleur sans limite de budget

Hermann Miller
Illustration du fauteuil Aeron Hermann Miller
⭐⭐⭐⭐⭐
Ce fauteuil permet d’adopter une position ergonomique au confort incomparable
Acheter

Meilleur rapport qualité-prix

Topstar
Illustration fauteuil topstar
⭐⭐⭐⭐
Ce fauteuil de bureau paraît un peu léger face à ses concurrent mais il offre une qualité impresisonnate
Acheter

Quelle chaise de bureau pas chère ?

Nous avons conscience que les chaises qui sont proposées au-dessus peuvent être parfois un peu chères si c’est un achat personnel et que vous ne souhaitez pas en faire un investissement.

Soyez rassuré, nous avons aussi sélectionné des chaises de bureau d’entrée de gamme qui ont de grandes qualités ergonomiques et vous permettra de travailler confortablement de chez vous, sans vous abîmer la santé. C’est par exemple le cas de la chaise Femor, qui a tout du fauteuil de bureau idéal.

illustration chaise femor

L’assise est dotée d’un coussin éponge capable d’accepter 43 kg/m3. Elle n’est pas aussi profonde qu’un fauteuil, mais largement suffisante pour garder confort et équilibre. Comme les autres elle est réglable en hauteur sur 8 cm.

Le dossier a été conçu en forme de S pour épouser la forme de votre colonne vertébrale. Il ne fait que 39,5 cm, mais est surélevé et vous maintient parfaitement le dos. Celui-ci peut s’incliner et se bloquer à plus de 60 ° ! Enfin, c’est un maillage respirant de bonne qualité qui vous maintiendra le dos.

Grand luxe, pour cette gamme, vous aurez aussi un appui-tête de la même matière que le dossier, et lui aussi est réglable en hauteur. Les roulettes ne sont pas superbes cependant, elles roulent assez mal, mais sont silencieuses. La présence d’accoudoirs même en plastique non réglable est largement bénéfique.

Enfin on peut dire que cette chaise est plutôt jolie et elle donne une impression de résistance. Nous ne l’avons pas encore assez essayé dans le temps, mais l’ensemble donne une impression de haut niveau vraiment surprenante.

En dessous de 100 euros, vous ne trouverez tout simplement pas d’équivalent et de loin.

Conclusion

Comme vous l’avez vu, on peut trouver un fauteuil ergonomique pour chacune des utilisations et chacune des maisons ou appartements. Dans tous les cas on espère que ce guide vous permettra de faire le meilleur choix parmi ces modèles de sièges. La plupart du temps, n’oubliez pas qu’il nécessite un petit temps d’adaptation et réglages et que la totalité des fauteuils ergonomiques que l’on vous a présentés est dans tous les cas un bon achat : vous ne pouvez pas faire de grosse erreur qui vous provoquerait un mal de dos ou une trop mauvaise expérience. 

Attention à la position

Cependant, comme nous l’avons déjà évoqué rapidement, la position que vous adoptez derrière votre poste de travail est le facteur le plus important pour préserver sa santé. C’est un effort constant que de garder la bonne position. La posture idéale implique plusieurs points, de bas en haut : 

  • Les pieds bien à plat
  • Les genoux pliés entre 90 et 120 degrés
  • La colonne vertébrale droite et alignée avec le bassin, calé contre le dossier
  • Les coudes en angle droit, qui reposent sur les accoudoirs
  • la tête droite (maximum 20 degrés d’inclinaison) entre 40 et 70 cm de l’écran

Dans le même temps, cette position ne suffit pas, il faut se lever pour marcher 5 minutes au moins toutes les heures. Vous verrez que parfois rester en position assise vous ralentit même le cerveau. Tout repart en quelques pas. Aussi, les étirements sont indispensables pour garder un corps détendu. Vous pouvez faire une petite séance le matin et à midi, vous passerez une bien meilleure journée assise. De mon côté je la fais souvent après ma séance de sport, tôt le matin.

FAQ

Voici la rubrique qui traite de vos questions. Elles regroupent celles que vous nous avez posées ou qui sont le plus couramment demandées. Dans ce sens nous pouvons être amené à la mettre à jour encore en fonction de vos messages et commentaires, alors n’hésitez pas !

Est-ce que je dois prendre des dispositions particulières pour mon mal de dos ?

Si vous avez particulièrement mal au dos, il faut d’abord en parler à un ostéopathe ou même à votre médecin traitant. Cela vous permettra de valider la cause du problème (qui sont souvent des causes multiples), mais aussi de la sourcer. Ainsi si vous savez précisément ce qui cause le mal et où, vous pourrez vous faire un avis en conséquence. Dans le même temps, il pourra vous conseiller : soutien pour vos lombaires ou mécanisme de bascule synchrone, achat d’un repose-tête ou largeur de l’assise seront peut-être indispensables.

Enfin, pensez à regarder les repose-pieds, qui peuvent être le complément idéal d’une bonne posture.

Comment régler son fauteuil ?

Comme vous l’avez surement déjà compris, les réglages sont une étape cruciale dans l’utilisation de son fauteuil. C’est à partir de ce moment qu’il deviendra personnalisé et donc adapté à votre confort. Pourtant il faut suivre des petites règles lors du réglage, notamment dans l’ordre. On commence par la hauteur de l’assise, qui doit arriver à l’arrière du genou. C’est seulement à ce moment-là qu’on peut régler la hauteur du bureau. Ensuite vous pouvez vous occuper du dossier et de l’appui-tête. Pour la finition vous pouvez vous occuper des accoudoirs.

Comment nettoyer son fauteuil ?

Nettoyer son fauteuil est un point majeur, il permet de le garder en bon état sur le long terme et donc de rentabiliser au mieux votre investissement. L’enjeu est aussi de le garder beau et en bon état de fonctionnement, pour que son utilisation reste un plaisir. Comme nous l’avons déjà vu, il y a deux types principaux de revêtement, ceux en tissus et ceux en cuir, qui ont chacun leurs particularités.

Pour le tissu, c’est pratique, votre aspirateur fera amplement l’affaire pour enlever la poussière accumulée, et vos nettoyants habits pourront s’occuper de toutes les tâches. Comme pour les vêtements, certaines sont difficilement récupérables et nécessitent peut-être de frotter un peu !

Vous ne pouvez pas vraiment avoir la même démarche sur du cuir ou Simili, qui supporterait très mal les produits chimiques. Préférez donc le savon de Marseille et de l’eau pour nettoyer votre fauteuil, vous pouvez en passer sur toute la surface grâce à un torchon classique, sans hésiter à y mettre un peu de vigueur. Il suffira de rincer le tout avec un autre chiffon humide et de laisser sécher pour retrouver votre outil de travail préféré.

Est-ce que je peux prendre un fauteuil pas cher ?

Les facteurs différenciant d’un fauteuil sont nombreux et parfois on peut se demander ce qui tient de l’important ou du gadget. Il y en a à tous les prix et pour tous les goûts sur des plateformes comme Amazon. Quelques dizaines d’euros suffisent pour acheter un fauteuil ergonomique. Car à la fin le plus important est seulement la qualité de l’assise. Par exemple sur les entrées de gamme il n’y aura pas d’accoudoirs, indispensable pour un maintien correct de la posture, et dans la gamme au-dessus, il n’y aura pas de rembourrage dans ces mêmes accoudoirs ce qui peut entraîner de légères douleurs sur le long terme.

Alors il faut acheter dans ses moyens, mais aussi regarder en priorité toutes les spécificités que nous vous avons citées plus haut. Il existe des sièges très peu chers qui pourront remplir toutes vos attentes, dans ce cas-là, et si le design n’est pas un sujet important, il ne faut pas hésiter à prendre un fauteuil pas cher. 

Découvrez nos autres articles de la section "COMPRENDRE"